lundi 30 juin 2014

Piratage des cartes bancaires sans contact

« Poser, c’est payé ! », tel est le slogan diffusé il y a quelques mois par le Groupement des Cartes Bancaires CB pour faire décoller l’usage du paiement sans contact.
Une alternative aurait pu être : « Poser, c’est piraté ! », car la faille de sécurité découverte en 2012 par l’expert en sécurité Renaud Lifchitz n’est toujours pas comblée. Et cela, pour une bonne raison : c’est impossible à moins de changer l’architecture technique sous-jacente, ce qui serait beaucoup trop cher. 
Officiellement, les banques ont toujours nié un risque réel lié à cette faille de sécurité qui permet à une personne mal intentionnée de capter à distance le numéro de carte et sa date de validité (voire même le nom et l’historique des transactions si la carte n’est pas très récente). Pourtant, depuis environ un an, tous les établissements français ont constitué un stock d’étuis anti-NFC, à disposition de leurs clients qui en font la demande, et cela gratuitement.

Il faut être conscient des risques liés au paiement sans contact, mais ce n’est pas la peine de paniquer pour autant. Les personnes très sensibles à la sécurité sont invitées à faire désactiver cette fonction, ou alors de se procurer un étui ou un portefeuille anti-NFC, ce qui permet quand même de limiter l’exposition au risque.

Lire l'article complet ici.

mercredi 4 juin 2014

Arrêt du fixing de l'argent métal

Les trois banques qui assuraient jusque-là le London Silver Market Fixing Limited, La Deutsche Bank, HSBC et Scotiabank, ont annoncé qu’elles arrêteraient tout simplement le fixing de l’argent le 14 août 2014.  Cette cessation est possiblement motivée par les soupçons de manipulation des cours sur les métaux précieux.  Il s’agit seulement du London Silver Market Fixing, cette décision ne concerne pas les fixings d’autres métaux précieux. 

Une demande mondiale en or stabilisée
Au premier trimestre, la demande mondiale en or s’est stabilisée. C’est ce que nous apprennent les agences de presse AWP et AFP le 20 mai : « La demande mondiale d’or s’est stabilisée au premier trimestre, la forte demande joaillière en Chine parvenant tout juste à compenser une baisse de la consommation en Inde et un repli de l’intérêt des investisseurs financiers », a révélé mardi le rapport trimestriel du Conseil mondial de l’or (CMO). Des chiffres corroborés par le World Gold Council dans un rapport paru le même jour.
A noter : une demande en bijoux au plus haut sur le premier trimestre depuis 2005. La demande en barres et en pièces subit l’effet inverse en étant à son plus petit niveau depuis 4 ans sur cette même période. Les particuliers ont semble-t-il profité des bas prix de l’or l’an dernier, faisant exploser la demande, et celle-ci s’est atténuée avec de plus hauts niveaux de l’or cette année. En revanche, la demande de la part des investisseurs a bien augmenté cette année.     

Source : Veracarte.com

lundi 2 juin 2014

C'est ce matin qu'il faut acheter de l'or !


En bas du site www.veracarte.com vous trouverez les cotations actualisées toutes les 15 minutes. Il n'y a pas de cotation de l'or le week-end. Dernière cotation de la semaine le vendredi.

Ce matin le cours du gramme d'or est exceptionnellement bas. Ceux qui lisent ce blog ce matin vont pouvoir acheter de l'or avant qu'il ne remonte. Comme lorsque vous achetez des actions, il est préférable d'acheter des grammes d'or lorsque le gramme est en dessous de 31 euros et faire des achats avec votre Veracarte lorsque le gramme d'or est au dessus de 31 euros. Bien sûr, le cours de l'or doit être surveillé chaque jour pour faire les meilleures affaires.


Comme on peut le voir sur le graphique ci-dessus pris sur le site Gold.fr, le cours de l'or est aujourd'hui à peu près au même niveau qu'en 2010. Le pic se situe en 2012. Si l'euro est dévalué - le gouvernement actuel veut baisser le prix de l'euro afin de faciliter les exportations françaises et européennes face à la concurrence (mais cela augmentera en contrepartie le coût de nos importations) - cela entraînera nécessairement une hausse du cours de l'or.

De toute façon en période de crise l'or est une valeur refuge et il est encore temps de placer nos économies dans l'or avant que la crise n'augmente. Cependant, si comme François Hollande, vous pensez que la crise est derrière nous et que vous ayez confiance en nos banques, notre gouvernement et l'euro, alors vous ne devez surtout pas acheter de l'or mais au contraire, vendre l'or que vous détenez.